LES COLLECTIVITÉS

Réaliser des économies sans investissement lourd

LES CHIFFRES 

Les collectivités possèdent un patrimoine immobilier qui génère des dépenses d’énergie très importantes sur le budget de la commune et des émissions de gaz à effet de serre massives liées à la forte utilisation des énergies fossiles.

  • 76% des consommations d’énergie sont liées aux bâtiments de la commune

  • 1/3 des émissions de CO2 provenant des bâtiments proviennent des bâtiments publics

  • Le budget énergie représente en moyenne 4,2% du budget de fonctionnement des communes

(source : enquête Ademe / AITF / FNCCR – 2012)

LES OBJECTIFS 

Des actions d’améliorations sur tous ces points sont possibles pour les bâtiments publics et permet aux collectivités de participer à la Transition énergétique et bas carbone. Elles ont pour objectifs de :  

  1. Répondre à l’obligation Eco Energie tertiaire ou Décret Tertiaire qui porte sur la réduction de la consommation des bâtiments tertiaires.

  2. Réduire les consommations d’énergie et d’eau, et donc du coût financier porté par la collectivité pour le chauffage, l’éclairage et l’activité des bâtiments dont elle a la charge. La réduction des coûts de l’énergie et de l’eau se fait en optimisant les fonctionnements existants et en évitant les gaspillages de ressources en eau.

  3. Diminuer les émissions de gaz à effet de serre et entreprendre une démarche en vue de la transition énergétique et bas carbone

  4. Fournir des preuves de l’engagement de la collectivité publique vers une réduction de son impact environnemental, sans dégradation des prestations dont elle a la charge.

LES SOLUTIONS 

Plusieurs solutions existent pour mobiliser les budgets nécessaires à ces actions :

  • L’autofinancement par les économies générées : notre solution Optisphère permet de détecter par la mesure appropriée les gaspillages des ressources en eau et la détection des anomalies de pilotage des installations de chauffage. Ainsi, des économies de chauffage jusqu’à 30% sont possibles, avec une garantie sur l’atteinte de ces économies.

  • Une réflexion sur le coût global des travaux prévus permet d’intégrer aux choix techniques le coût financier sur la durée de vie de l’installation. Ce calcul financier intègre les coûts de réalisation d’exploitation, de maintenance et d’énergie : les décisions sont prises en associant les choix techniques avec l’optimisation des coûts sur le long terme et avec l’impact environnemental le plus faible 

  • Des financements pour les actions de rénovation énergétique des bâtiments publics sont disponibles auprès de la Banque des Territoires. Ils accompagnent ainsi la démarche nationale en faveur de la Transition énergétique et bas carbone des territoires.

Collectivités, réduire les dépenses en énergie avec des solutions adaptées

Mentions légales : Bâtisphère Services, SAS, d'un capital social de 50.000€. Siège social au 39c rue Arthur Rimbaud à Saclay 91400.

Société inscrite au Registre de Commerce d'Evry sous le numéro 518 800 404
Le responsable de la publication est le Directeur Général.

Coordonnées de l'hébergeur : Wix.com Inc. - Adresse : 500 Terry A François Blvd San Francisco, CA 94158 - Téléphone : +1 415-639-9034.